femme souffrant d'un reflux gastro oesophagien

Définition

Le reflux gastro œsophagien (RGO) communément appelé reflux gastrique est une pathologie courante. Il s’agit d’une remontée involontaire de sucs gastriques dans l’oesophage.

schéma d'anatomie de l'estomac

Les symptômes

Les RGO provoque des remontée acides, une sensation de brûlure en arrière du sternum ou dans la région épigastrique (en bas du sternum). Il peut également provoquer des hoquets réguliers et intempestifs. Mais les symptômes peuvent être également pulmonaires : asthme, toux, pharyngite ou laryngite, voix enrouée.

La reflux gastro œsophagien en chiffres

1 français sur 10 a un épisode quotidien de reflux gastro œsophagien et 30% une fois par semaine. En outre, près de la moitié des français ont un RGO au moins une fois par mois. Le risque augmente avec l’âge. De surcroît, un tiers des patients se plaignent de douleur après 5 à 10 ans. Il s’agit donc d’une pathologie souvent chronique. Le traitement de référence, les inhibiteurs de la pompe à protons coûtent près d’un demi milliard d’euro à la sécurité sociale. 25% des français en consomment. Pour toutes ces raisons, l’ostéopathie peut constituer une piste intéressante.

Le fonctionnement du RGO

schéma illustrant le reflux gastro oesophagien
fonctionnement du reflux gastro œsophagien

Les douleurs diminuent lors des repas puis augmentent ensuite. En effet, les aliments vont avoir un rôle de barrière contre l’acidité. Le cardia, est un anneau musculaire contractile, c’est à dire une valve entre l’œsophage et l’estomac qui n’assure plus correctement la barrière entre le contenu gastrique acide et l’œsophage. L’acidité remonte donc dans l’œsophage. L’angle de His (angle entre l’œsophage et l’estomac) augmente, ce qui favorise le reflux. Pour mieux visualiser l’estomac, je vous renvoie vers mon article sur l’anatomie.

Les facteurs de risques

La consommation de certains aliments augmentent le risque d’avoir un RGO tels que le café, l’alcool, le thé, les aliments riches en graisses ou les épices. En revanche, une consommation élevée de légumes réduits ce risque. La prise de poids est également un facteur de risque même si le patient n’est pas en surpoids. De même, un repas copieux le soir, ou la position allongée favorise les risques de RGO. Les anti inflammatoires non stéroïdiens augmentent les douleurs de l’estomac. Lors d’une grossesse ce phénomène est favorisée par l’appui du bébé sur l’estomac. De surcroît, le stress augmente les douleurs épigastrique.

Une hernie hiatale est également un facteur de risque, il s’agit d’une anomalie anatomique. L’estomac se situe sous le diaphragme, celui ci est perforé par un hiatus pour laisser passer l’œsophage, parfois l’estomac remonte, en partie par cet orifice : il s’agit d’une hernie. La hernie ne provoque pas forcément de symptômes. La gravité potentielle de celle ci dépend de son type. Il existe des hernies par enroulement ou étranglement.

Le rôle de l’ostéopathe dans las prise en charge du reflux gastro œsophagien

L’ostéopathe va utiliser des techniques viscérales sur les structures anatomiques liées à l’estomac pour soulager le reflux gastro œsophagien. Il va donc effectuer des techniques sur le diaphragme, la jonction entre l’œsophage et l’estomac, les ligaments de l’estomac, les vertèbres dorsales, ainsi que les côtes.

schéma d'anatomie
anatomie de l’estomac

Les conseils

L’ostéopathe peut également vous donner quelques conseils hygiéno diététiques pour limiter la fréquence, l’intensité du reflux gastro œsophagien et ainsi améliorer la qualité de vie.

Sources

Eguaras (et al) Effects of Osteopathic Visceral Treatment in Patients with Gastroesophageal Reflux: A Randomized Controlled Trial. J Clin Med. 2019;8(10):1738. Published 2019 Oct 19. https://doi.org/10.3390/jcm8101738

da Silva RC (et al.) Increase of lower esophageal sphincter pressure after osteopathic intervention on the diaphragm in patients with gastroesophageal reflx. Dis Esophagus. 2013 Jul; 26(5):451-6. ECAC https://doi.org/10.1111/j.1442-2050.2012.01372.x

Diniz LR (et al.) Qualitative evaluation of osteopathic manipulative therapy in a patient with gastroesophageal reflux disease: a brief report. J Am Osteopath Assoc. 2014;114(3):180-188. doi:10.7556/jaoa.2014.036

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/rgo-adulte/definition-symptomes-causes#text_7876

https://www.leparisien.fr/economie/budget-de-la-securite-sociale-les-pistes-d-economie-pour-2020-28-06-2019-8104929.php

https://www.vidal.fr/recommandations/1661/rgo_de_l_adulte/la_maladie/

GERD : A New Understanding of Pathology, Pathophysiology, and Treatment
Parakrama T. Chandrasoma

Crédit photo : Photo de Polina Zimmerman provenant de Pexels

Le reflux gastro œsophagien, le rôle de l’ostéopathe
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *