dorsalgie homme, mal au dos

Définition

Une dorsalgie est une douleur localisé aux niveau des vertèbres dorsales, elle peut être prise en charge par un ostéopathe. Cependant, elle est moins fréquente que la lombalgie ou la cervicalgie. La douleur peut être diffuse ou au contraire localisée. Ensuite, elle est centrale ou latéralisée.

La dorsalgie en chiffre

Selon l’étude d’Husky, 38% des français adultes déclarent souffrir d une dorsalgie chronique. Par ailleurs, les femmes sont davantage concernées que les hommes. La dorsalgie est le troisième motif de consultation le plus fréquent chez l’ostéopathe.

Les causes de la dorsalgie

Chez l’enfant : la dorsalgie peut être due à une scoliose ou maladie de Sheuermann. Il faut être davantage vigilant, des radiographies sont indispensables en cas de doute.

La cause d’une douleur dorsale ne provient pas forcément du dos. Elle peut avoir une origine viscérale. En effet, un ulcère gastrique,

En ce qui concerne le rachis dorsal, la hernie discale est très rare.

Chez la personne âgée : une maladie de Paget peut donner des douleurs dorsales.

Le rôle de l’ostéopathe dans la prise en charge de la dorsalgie

articulation costo-vertébrale

Il est important que les vertèbres dorsales forment une unité fonctionnelle avec les côtes. Dans la gestion de la dorsalgie l’ostéopathie va chercher à redonner de la mobilité aux rachis entier et plus spécifiquement aux zones de changements de courbures. La fonction respiratoire tient une place importante dans la gestion de la dorsalgie par l’ostéopathe. En effet, les côtes ainsi que le sternum et les muscles de la respiration sont en mouvement dès la naissance. Le diaphragme, muscle principal de la respiration, fait le lien entre les vertèbres lombaires et les côtes. Par exemple, un manque de mobilité sur une articulation costo vertébrale peut entraîner une douleur aiguë et précise.

Les signes de gravités de la dorsalgie

D’une part, une douleur continue, d’aggravation progressive avec des réveils nocturne doit être investigué. D’autre part, une douleur suite à une chute chez la personne âgée et/ ou ostéoporotique doit appeler à la méfiance. Une douleur très vive (semblant évoquer un coup de poignard), d’apparition brutale chez un jeune homme longiligne peut évoquer un pneumothorax (un décollement du poumon de la cage thoracique).

Sources

https://www.afosteo.org/wp-content/uploads/2015/08/Etude-MOST.pdf

http://www.ipubli.inserm.fr/bitstream/handle/10608/211/?sequence=7

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30257670/

Crédit photo : https://unsplash.com/photos/zHSX9o2_B7Y

La dorsalgie et l’ostéopathe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *